Etablissement Le PRADO

Le PRADO, ouvre ses portes aux personnes sans abri et en grande précarité La finalité du PRADO est de proposer une alternative à l'errance et à l'isolement en proposant une structure capable d'accepter la personne avec ses difficultés, son histoire, ses faiblesses. La tolérance et la fiabilité de la relation sont ainsi susceptibles de redonner dignité et confiance en soi à des personnes extrêmement marginalisées.

Cet établissement dispose au sein du même site géographique de plusieurs services : un Centre D’hébergement et de Réinsertion Sociale d’Urgence ( d’une capacité de 20 places, accueillant toute personne accompagnée ou non d’animaux), et de places dîtes de stabilisation   ( au nombre de 6 : 3 au sein du Prado destinées à des personnes ne relevant plus de l’urgence mais nécessitant encore de temps pour s’inscrire dans une démarche d’insertion et 3 places dans un appartement à proximité du Prado destinées à des jeunes en situation de décohabitation .
A la fois lieu d'écoute, d'information et d'orientation, le PRADO offre également au travers de l’Accueil de Jour (ouvert 6 jours sur 7)  des services répondant à des besoins vitaux: petits déjeuners, douches, vestiaires, lessives, etc. Il est possible de consulter les journaux, de téléphoner pour rechercher un emploi ou un logement, de prendre un rendez-vous chez le médecin ou l’assistante sociale, ou encore d'avoir une adresse postale.
Dans le cadre de l’Antenne santé, chaque jour de la semaine, une infirmière en alcoologie et deux infirmiers détachés du Centre Médico-Psychologique interviennent plusieurs fois par semaine.
Le restaurant social ouvert aux personnes de toutes catégories sociales permet aux personnes en grandes difficultés de se nourrir correctement pour une somme modique ou gratuitement et de trouver une certaine convivialité.

Le Prado coordonne d’autre part  le dispositif de veille sociale, le n° 115. Ce numéro gratuit, qui fonctionne 24 h/24, permet une prise en charge de personnes en très grande précarité sur l ensemble du département Dans le cadre du service de veille sociale, l’équipe éducative est chargée du dispositif de médiation. Elle se pose comme intermédiaire entre les usagers des espaces publics et les SDF. L’équipe effectue des maraudes allant ainsi, à la rencontre des SDF, afin d’évaluer leurs besoins, créer ou conserver le lien social.


Horaires :
Le PRADO est ouvert chaque jour de l’année 24/ 24 h  avec une présence en continue de salariés.

Les horaires d'ouverture sont partagés en des temps bien distincts:

De 8h15 à 12h00, ouverture libre de l’accueil de jour: petit déjeuner, douches, lessives, lecture du journal, discussions, informations, prise de contact, etc.
12h00 à 14h00 repas au restaurant social pour les personnes hébergées et pour les personnes extérieures.
L'après-midi à partir de 14h00, les visiteurs viennent à l’accueil de jour du PRADO pour se reposer, discuter, être écouté, utiliser l’espace informatique.
Le soir à partir de 18h et pour toute la nuit, prise en charge des  personnes hébergées et demandeuses d’un accueil.


Charte d’accueil :
Le règlement en vigueur au PRADO est simple: pas de bagarres, pas de consommation d'alcool ni de drogue dans l’établissement, respect des personnes, des biens. Il faut noter qu'il y a très peu de manquement à ces règles.
L’hébergement accueille les hommes, les femmes, les couples, avec ou sans animaux et ayant consommés ou non de l’alcool ou des produits illicites.

Suivi et orientation :
L’équipe éducative favorise des moments privilégiés au cours de la journée avec les personnes afin d’écouter, d’évaluer et apporter une réponse adaptée aux différentes situations; chaque individu peut alors sans crainte exposer ses manques, ses fragilités, ses peurs. L'établissement d'une relation de confiance est le premier pas vers la réinsertion. Mais l'expérience nous montre qu'il ne faut jamais brusquer les choses; la patience, la tolérance sont donc nécessaires pour établir un contexte favorable à l'évolution des personnes.


Les relations extérieures :
De part sa mission, le PRADO est, de fait, inscrit dans le tissu social local, régional et national. Par notre connaissance d’une population atypique, nous participons à une réflexion constante destinée à améliorer les réponses apportées à ce type de situations.   
Ainsi, l’institution interroge régulièrement son intervention envers une population en constante  mutation en ajustant ses outils de travail.