La résidence Georges Bouqueau

La Résidence Georges Bouqueau, se caractérise par la souplesse et la diversité de ses capacités d’accueil  et d’hébergement (180 lits se répartissant en 132 chambres individuelles, 18 studios et quatre appartements de type F3, F4.) .

Outre la réponse en terme d’hébergement, la résidence propose un accompagnement de plus ou moins longue durée en fonction de la problématique des personnes, des situations singulières de chacun. Cet établissement dispose au sein du même site géographique plusieurs services : un Centre D’hébergement et de Réinsertion Sociale ( destiné à toute personne majeure, sans hébergement et rencontrant des problèmes d’insertion sociale), Dispositif Allocation Logement Temporaire ( destiné à des personnes majeures seules ou en famille rencontrant des difficultés de logement ), une Résidence Sociale ( destiné à des ménages ayant des revenus limités ou rencontrant des difficultés d’accès au logement ordinaire pour des raisons économiques ou sociales) , un Foyer de Jeunes Travailleurs ( destiné à des jeunes de 16 ans à 30 ans en voie d’insertion sociale et professionnelle), une Maison Relais ( destiné à des personnes en grande difficulté sociale qui bien qu’autonomes ne peuvent que difficilement aux logements de droit commun ou s’y maintenir) et un Service d’Accueil Résidentiel et d’accompagnement (destiné aux personnes reconnues adultes handicapées et en situation de rupture sociale. ).

 

Le partenariat : Est la base du travail mené en bonne intelligence et en concertation constante avec les autres associations ou organisations qui s'occupent des exclus: le CHRS Nièvre Regain, CCAS, ANAR, le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de la Nièvre, Secours Catholique, Restos du Cœur, L’Epicerie Solidaire, Emmaüs, ANPAA, Mission Locale… Le Quotidien : Horaires : La résidence est ouverte chaque jour de l’année 24/ 24 h. avec une présence en continue de salariés. Suivi et orientation : L’équipe éducative favorise des moments privilégiés au cours de la journée avec les personnes afin d’écouter, d’évaluer et apporter une réponse adaptée aux différentes situations; chaque individu peut alors sans crainte exposer ses manques, ses fragilités, ses peurs. L'établissement d'une relation de confiance est le premier pas vers la réinsertion. Mais l'expérience nous montre qu'il ne faut jamais brusquer les choses; la patience, la tolérance sont donc nécessaires pour établir un contexte favorable à l'évolution des personnes. Les relations extérieures : De part sa mission, la résidence Georges Bouqueau est, de fait, inscrit dans le tissu social local, régional et national. Par notre connaissance d’une population atypique, nous participons à une réflexion constante destinée à améliorer les réponses apportées à ce type de situations. Ainsi, l’institution interroge régulièrement son intervention envers une population en constante mutation en ajustant ses outils de travail.