plaquette résidence accueil.pdf
Document Adobe Acrobat [23.4 MB]

Projet social Résidence Accueil

Introduction :

La Résidence Accueil a pour mission de lutter contre les exclusions. En cela, elle porte les valeurs prônées par l’Association PAGODE depuis sa création.

D’un point de vue législatif et réglementaire, selon la circulaire du 10 décembre 2002, les Maisons Relais sont une « modalité particulière des résidences sociales » qui s’inscrit dans une logique d’habitat durable sans limitation de durée. Les Résidences Accueil sont techniquement rattachées à la réglementation des Maisons Relais, dont elles sont une modalité. Le projet de la Résidence Accueil se situe donc dans le champ du logement social, en relevant du code de la construction et de l’habitation qui prévoit diverses mesures en matière de logement pour les personnes souffrant de troubles psychiques.

La Résidence Accueil fait également  référence dans la Loi du 11 février 2005, pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

 

La Résidence Accueil offre un cadre de vie semi-collectif valorisant la convivialité et l’intégration dans l’environnement social.

L’association PAGODE a ouvert sa première Maison Relais il y a plus de 10 ans et a acquis au fur et à mesure une expérience dans l’accompagnement des personnes vivant en Maison Relais. En 2010, un nouveau  site a été crée dans le quartier du Banlay à Nevers. Ce nouveau bâtiment a servi de modèle, au niveau architectural, à la Résidence Accueil donnant un aspect d’ensemble qui s’intègre parfaitement dans le quartier. De plus depuis 2011, l’Association PAGODE parraine des groupes d’entraide mutuelle, lui apportant une expérience supplémentaire sur la connaissance des personnes rencontrant de troubles psychiques. Les locaux du GEM de Nevers se situent dans le bâtiment de la Résidence Accueil.

 

Les parties privatives apportent l’indépendance souhaitée, tandis que les parties collectives assurent des temps de convivialité, de partages et d’échanges, aussi bien entre résidents qu’avec les hôtes. Ces moments apportent la confiance et la sureté. C’est à partir de ces différents espaces de vie complémentaire que les personnes vont pouvoir se reconstruire avec plus de sérénité.

La Résidence Accueil se trouve sur le site du Banlay à Nevers (à 5 minutes du centre ville) dans une résidence entièrement rénovée proposant 20 logements T1 Bis.

 

Public :

La Résidence Accueil est un endroit alternatif, un compromis entre le besoin d’autonomie et le besoin de se sentir en sécurité. C’est une Maison Relais qui a la spécificité d’accueillir de façon pérenne des femmes et des hommes majeurs, sans limitation d’âge, souffrant de troubles psychiques stabilisés, non obligatoirement reconnus par la MDPH[1]. Elle accueille des personnes présentant une autonomie relative notamment dans les actes de la vie quotidienne : investir et entretenir son logement, se faire à manger, prendre soin de soi (hygiène, prise de traitement…). Les personnes doivent être actrices dans leur prise en charge de manière globale et plus particulièrement en ce qui concerne les soins; ce qui implique qu’elles doivent avoir conscience de leurs fragilités psychiques et être inscrites dans un processus de soins. Les personnes accueillies peuvent bénéficier des différents dispositifs d’aide à la personne (PCH[2], aide à domicile, portage de repas…). La Résidence Accueil est adaptée pour des personnes à mobilité réduite.

La Résidence Accueil est prévue à l’origine pour héberger des personnes seules mais peut de manière exceptionnelle et en fonction de la situation proposer à des personnes en couple de s’installer dans un des logements. Les personnes ayant des enfants à charge ne pourront intégrer la Résidence Accueil du fait des contraintes structurelles (taille et configuration du logement).

La Résidence Accueil n’est ni  une maison d’accueil spécialisé (MAS), ni un foyer d’accueil médicalisé (FAM), ni un foyer occupationnel, ni un foyer de vie, ni un appartement thérapeutique ou une structure intermédiaire. Les personnes accueillies doivent être capables de vivre en semi-collectivité. De plus, la Résidence Accueil s’adresse à un public en situation d’exclusion, à faible niveau de revenus.

L’accompagnement à la Résidence Accueil peut palier les handicaps résultant des troubles psychiques tels que l’isolement, l’accès ou le maintien dans le logement, les difficultés d’accès à l’emploi, et au droit commun...

 

    Finalités

L’objectif de cet habitat est d’offrir un cadre convivial et porteur de sens aux personnes en situation d’exclusion, un endroit où elles puissent rétablir des liens sociaux, culturels, affectifs et être des citoyens insérés dans un quartier, une commune. L’accompagnement vise essentiellement à développer les capacités d’autonomie des personnes en favorisant leur stabilisation dans le logement et en encourageant l’évolution de leur situation. La Résidence Accueil est un logement durable. Nous sommes dans une démarche d’accompagnement du projet et  pouvons à ce titre donc accompagner une personne vers un logement autonome, sur du long terme, si cela fait partie de son projet. Les résidents doivent pouvoir vivre selon leurs moyens en maitrisant les droits et les devoirs qui s’y rattachent.

La Résidence Accueil permet aux résidents et selon le besoin de chacun d’avoir les renseignements nécessaires garantissant un accompagnement sanitaire et social, organisé dans le cadre de partenariats conventionnés : L’association pour l’insertion et l’accompagnement social (APIAS), l’établissement public de santé mentale de la Nièvre (EPSSM), les groupes d’entraide mutuelle (GEM), l’association de sauvegarde de l’enfant à l’adulte de la Nièvre (SAUVEGARDE 58) et l’Union Nationale des Amis et Familles de Malades psychiques ( UNAFAM) . Le partenariat reste essentiel pour que les personnes restent actrices et puissent solliciter les services de  droit commun sur l’extérieur.

 Actions

Pour permettre aux personnes de redevenir actrices de leur projet de vie, plusieurs outils sont mis en place au sein de l’association :

Une des premières actions est le travail au quotidien des hôtes. Ils prennent soin de la personne dans sa globalité par différents biais : l’accompagnement au quotidien, le « take care » (prendre soin de au sens large), le bâti (de la conception à l’entretien)… Le rôle des hôtes est de favoriser l’insertion et la réinsertion des personnes accueillies dans un cadre semi-collectif, et plus largement dans la société. Une équipe d’hôtes intervient sur la Maison Relais et la Résidence Accueil. Elle est présente pour écouter, aider, accompagner. Il ne s’agit pas pour autant de porter les personnes mais d’être et faire avec. L’équipe est également présente pour gérer les conflits, les maux, les doutes et autres incertitudes. La mission qui leur est confiée est primordiale : ils doivent être les premiers porteurs de liens sociaux chargés d’animer, de maintenir la convivialité, d’être disponibles pour avoir la capacité d’analyser et de comprendre une situation, tout en travaillant avec les différents partenaires. Le temps, la patience et la disponibilité de l’équipe sont primordiaux afin de donner, de re-donner confiance à l’autre. L’équipe doit savoir greffer de l’envie au groupe dans des temps d’animation, dans l’approche collective mais aussi soutenir un projet individuel.. Son rôle est de faciliter la vie collective, d’être médiateur, orienteur, conseiller, et de favoriser l’expression, de tisser du lien avec l’environnement local. 

Une équipe de 6 personnes travaille sur ce service, 4 hôtes, un chef de service et un veilleur de nuit. Lorsque les hôtes ou le veilleur de nuit seront absents, les résidents auront la possibilité de joindre une astreinte par le biais de l’équipe du Prado se situant sur Nevers. Les professionnels interviennent sur le site du Banlay et sur celui de la Maison Relais d’Imphy. Ils réalisent également les tâches de gestion locative quotidienne (accueil des nouveaux résidents, surveillance et bon entretien des logements et des  espaces collectifs, perception de la redevance).

Le travail de partenariat est essentiel dans les actions quotidiennes. Il permet d’échanger des informations de manière réciproque dans le but d’améliorer la prise en charge du résident dans les limites du respect du secret partagé.

Une convention entre l’association PAGODE et le GEM  précise qu’un lien particulier entre les partenaires vise à faciliter l’accès des usagers de la Résidence Accueil aux activités du GEM.

Le partenariat avec l’Etablissement public de santé mentale de la Nièvre permet de compter sur l’aide du secteur psychiatrique dans les cas d’urgence. Les hôtes peuvent également solliciter l’équipe mobile pour des conseils. Des échanges réguliers entre les équipes sont institués.

Un partenariat est mis en place avec l’Association pour l’insertion et l’accompagnement social dans le but de proposer un accompagnement plus spécifique par le SAMSAH[3]. L’attribution  de cette mesure doit être validée par la CDAPH. Une évaluation commune des objectifs est formalisée annuellement et des réunions mensuelles sont programmées avec l’équipe du SAMSAH. Le rôle des hôtes est de coordonner l’ensemble des partenaires. PAGODE s’engage d’ailleurs à continuer à formaliser de nouveaux partenariats dans le but d’améliorer au quotidien la vie des résidents.

 

-Les hôtes doivent inciter les personnes à s’investir et créer des liens sur l’extérieur : centres sociaux, associations sportives, culturelles… 

 

-Les activités sont organisées par les résidents eux-mêmes, sur proposition : repas collectifs, organisation de séjours, sorties, barbecues, randonnées, découvertes culturelles, jeux de cartes…Depuis la loi de Janvier 2002-02, un Conseil de la Vie Sociale (CVS) permet aux usagers de participer à la vie de l’association. Notre projet souligne l’importance de la participation des usagers, de les rendre autonomes et citoyens. Ils ont la possibilité de devenir adhérents à l’association PAGODE et font partie depuis 2013 du Conseil d’Administration avec voix délibératives.

 

-Le service Animation de l’association est un support important qui permet aux personnes de s’investir dans les commissions mises en place : Randonnées, repas …Ces temps d’animation donnent l’occasion de rencontrer des personnes de l’extérieur mais également des usagers, bénévoles, professionnels des différents services de l’association.

 

-Le jardin de PAGODE, mis à disposition pour l’ensemble des personnes accueillies par l’association, est un support pour favoriser les rencontres, les échanges, créer du lien, développer la solidarité, le partage et la convivialité. Le jardin donne la possibilité d’échanges avec les autres jardiniers du secteur.

 

Conclusion

La Résidence Accueil est un compromis entre le logement collectif et le logement autonome, le désir de liberté et le désir de sécurité, la recherche d’intimité et la recherche de rapports aux autres. C’est pour ceux qui le souhaitent une solution durable d’hébergement. Ce projet a été conçu à la base avec différents partenaires et qu’il ne peut fonctionner sans ce travail étroit entre les professionnels des structures.

Ce lieu de vie permet aux personnes de se poser, de se reconstruire en prenant tout leur temps mais aussi de retrouver un statut social et l’exercice de leur citoyenneté.

La Résidence Accueil est novatrice au niveau départemental et permet un accueil adapté à des personnes souffrant de troubles psychiques stabilisés. Les personnes sauront trouver une place dans la société par le biais de cette structure.

 

[1] MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées

[2] CDAPH : Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées

[3] SAMSAH : Service d’Accompagnement Médico Social pour Adultes Handicapés