La Maison Relais

D’un point de vue législatif et réglementaire, selon la circulaire du 10 décembre 2002, les Maisons Relais sont une « modalité particulière de résidences sociales » qui s’inscrit dans une logique d’habitat durable sans limitation de durée.
La Maison Relais est composée de deux sites :
    → Le site d’Imphy (rural, 12 Kms de Nevers)
Il est situé à l’intérieur de la Résidence Georges Bouqueau. Ce lieu dispose de 15 places composées de chambres et studettes ainsi que des lieux communs (cuisine, salon)
Elle est située dans un cadre verdoyant avec vue sur la campagne ainsi que d’un bâti de maisons individuelles face à un complexe sportif important. A proximité se trouvent différents commerces.
    → Le site de Nevers (urbain)
Il comprend 22 places réparties en huit appartements en colocation.
Il est situé provisoirement dans un quartier sensible « Les Courlis ». En effet le projet final est en cours de réalisation dans un autre quartier de Nevers (le Banlay). Actuellement, des lieux de ressources sont implantés dans le quartier comme la Régie de Quartier, un centre social, un médecin, un dentiste, quelques commerces et un grand complexe sportif…

La Maison Relais accueille des hommes et des femmes majeurs, bénéficiant des minima sociaux, qui peuvent difficilement accéder à un logement et parfois ne peuvent s’y maintenir en raison de leurs difficultés à vivre seul. Ces personnes ont des parcours variés et ne relèvent plus des dispositifs d’urgence et médico-social. Leur problématique personnelle ne nécessite pas un accompagnement socio-éducatif important. Cependant, ils peuvent rencontrer une difficulté psychologique ou psychiatrique qui n’entraîne pas un problème de vie en collectivité ni une surveillance plus importante.
Ces usagers sont suffisamment autonomes dans leur quotidien mais ont cependant besoin d’un cadre collectif pour sortir de leur isolement social.
De par leurs parcours chaotiques, il est nécessaire que ces usagers soit sécurisés et placés en tant que sujet afin de (re)devenir acteurs de leur projet de vie.

L’objectif de cet habitat est d’offrir un cadre convivial et porteur de sens aux personnes en situation d’exclusion, un endroit où elles puissent rétablir des liens sociaux, culturels, affectifs et redevenir des citoyens insérés dans un quartier, une commune.
Une équipe d’hôtes intervient sur les deux sites. Elle est présente pour écouter, aider, accompagner sans porter. Cette équipe est aussi présente pour gérer les conflits, les maux, les incertitudes. La mission qui leur est confiée est primordiale : ils doivent être les premiers porteurs de liens sociaux chargés d’animer, de maintenir la convivialité, d’être disponibles pour avoir la capacité d’analyser et de comprendre une situation, tout en travaillant avec les différents partenaires. Leur présence se doit d’être rassurante, conviviale et incitatrice.
Un appartement ou “lieu commun” se trouve sur chaque site. La base du travail se fonde dans ces lieux où se rythme la vie de la Maison Relais, se crée du lien, se dégage une ambiance conviviale porteuse d’envie.

Pour permettre aux personnes de redevenir acteur de leur projet de vie, plusieurs outils sont mis en place au sein de l’association :
- Le jardin de PAGODE (mis à disposition pour l’ensemble des personnes accueillies par l’association) est un support très exploité par les locataires de la Maison Relais. En effet, le jardin y trouve sa place par son aspect festif avant tout. Il permet de favoriser les rencontres, les échanges, de créer du lien, de développer la solidarité, le partage et la convivialité. Le jardin donne la possibilité d’échanges avec les autres jardiniers du secteur.
- Le service Animation de l’association est un support important qui permet aux personnes de s’investir dans les commissions mises en place : Guinguette, randonnée, repas …
- Depuis la loi de Janvier 2002-02, un Conseil de la Vie Sociale (CVS) s’est mis en place et permet aux usagers de participer à la vie de l’association.
- Enfin, les hôtes doivent inciter les personnes à s’investir et créer des liens sur l’extérieur : centres sociaux, associations sportives, culturelle...

La Maison Relais est un compromis entre le logement collectif et le logement autonome, le désir de liberté et le désir de sécurité, la recherche d’intimité et la recherche de rapports aux autres.
L’originalité de ce service s’ancre dans la prise en compte de ces contradictions sur laquelle se fonde l’ambiance instaurée par les hôtes.
Ce lieu de vie permet aux personnes de se poser, de se reconstruire en prenant tout leur temps mais aussi de retrouver un statut social et une citoyenneté.