L'Hôtellerie Sociale

En vertu de l’habilitation « Résidence Sociale », il est possible d’accueillir « …des publics au revenu modeste, en demande de logement temporaire pour des raisons de mobilité professionnelle : salariés en contrat à durée déterminée, stagiaires en formation professionnelle, apprentis, travailleurs saisonniers… ».

 

Dans ce cadre et afin d’assurer la mixité sociale de l’établissement, l’institution met à disposition de ce public quinze places identifiées (chambres ou studettes). Les personnes ainsi accueillies bénéficient des mêmes services que les autres résidents : services de restauration, d’animation, salle informatique, laverie, espace de détente, etc.

 

Un partenariat particulier a été développé avec la Mission Locale afin de pouvoir accueillir, dans un cadre déterminé par convention, des jeunes en situation diverses (décohabitation, stage, formation, stabilisation).

 

Le service Hôtellerie accueille toute personne autonome à la recherche d’un logement temporaire sur Imphy ou la région proche, sans besoin d’accompagnement social interne ; ou des jeunes nivernais suivis par la Mission Locale.

 

Le choix, fait par l’institution, de maintenir une Hôtellerie n’est pas économique, ce service participe à la mixité sociale.

C’est aussi permettre aux personnes, dans une durée limitée, d’accéder à l’ensemble des services de la Résidence, et de pouvoir participer à l’aspect convivial établi, où les échanges, les rencontres et les découvertes mutuelles sont favorisées.

 

 

Il s’agit d’offrir un service hôtelier pratique, agréable et à coût modéré. L’idée est aussi de favoriser la convivialité, la rencontre entre les différentes personnes vivant à la Résidence.

Ce service constitue également une solution hôtelière de courte durée aux jeunes nivernais en relais d’hébergement (Convention Mission Locale).

Enfin, l’équipe a à cœur de développer, d’améliorer et de maintenir des prestations de qualité.

 

La mixité ainsi proposée, dans le cadre de l’Hôtellerie, constitue une originalité dans l’accueil, favorisant ainsi les mixités et les solidarités qui peuvent s’activer. Ce type d’hébergement, par vocation de courte durée, procure à l’ensemble de l’institution une ouverture sur d’autres types de populations et inscrit la structure dans l’espace public. Il s’agit alors de porter un autre regard sur l’exclusion et de revaloriser la Résidence et les gens qui y habitent.